Mercredi ! Émission spéciale Batman // 29.11.2017

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Au programme ce Mercredi !

Chevalier noir, homme chauve-souris et protecteur de Gotham. Vous l’avez deviné, aujourd’hui on parle de Batman ! Pendant le festival Travelling à Rennes, Yumi a eu la chance de découvrir le film Batman réalisé dans les années 60. Un film loufoque et coloré, loin de l’image sombre qui colle actuellement à la peau du super-héros.

Pour en savoir plus sur l’évolution de l’alter-égo de Bruce Wayne, Hélène est partie à la rencontre de Stéphane Le Troëdec, traducteur de comics et expert du chevalier noir. Il retrace avec nous l’évolution de Batman à travers les décennies et nous explique les différentes facettes du personnage.

Batman c’est aussi des musiques marquantes. Valentin vous a préparé une petite sélection de morceaux qui ont accompagné les aventures du super-héros depuis les années 60.

Merci au Festival Travelling ainsi qu’à Stephane Le Troëdec pour cet échange passionné aux informations précieuses.

Retrouvez Stephane Le Troëdec sur http://www.makma.com

Les musiques de l’émission :

Nelson Riddle – Batman Opening 1966

Nelson Riddle – Holy Flypaper

Prince – Partyman

Smashing Pumpkins – The End is the Beginning is The End

Danny Elfman – The Batman theme


CAMPUS MEETING JAZZ – EMISSION N°12 2017-2018 « THE COOL VOICE AND THE SONGBOOKS OF RITA REYS » – 27 NOVEMBRE 2017

Rita Reys
Rita accompagnée par une grande formation


Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Rita Reys (Maria Everdina Reijs de son vrai nom) est une chanteuse de Jazz néerlandaise qui est née le 21 décembre 1924 à Rotterdam et, qui est décédée le 28 juillet 2013 à Breukelen, Pays-Bas. C’est au Festival de Jazz de Juan-les-Pins en 1960 qu’elle sera consacrée « Première Dame du Jazz en Europe ». Elle vit dans son enfance entre un père artiste, violoniste et chef d’orchestre, et une mère également artiste, danseuse classique. Elle fait son apprentissage de la musique à l’écoute de Tchaïkovski et de Chopin. A 18 ans, elle rencontre son futur mari, le batteur de Jazz Wessel Ilcken, qui dirige un sextet de Jazz dont elle sera la chanteuse d’abord durant leur installation au Club Sheherezade d’Amsterdam puis en tournée.

Dans les années 1945/1946 elle se rend en Belgique avec le sextet d’Ilcken puis au Luxembourg, en Espagne, en Afrique du Nord. En 1950 mari et femme fondent le « Rita Reys Sextet » car la chanteuse a acquis une célébrité quasi mondiale en quelques années. Les tournées s’enchaînent dans la plupart des pays européens après les Pays-Bas. En 1953 le couple s’installe en Suède, à Stockholm. Ils décident d’y enregistrer leurs disques. C’est chose faite en mars 1953. Puis ce sont les sessions avec Quincy Jones, Clifford Brown et Art Farmer et les rencontres, toujours à Stockholm, d’Ella Fitzgerald, Dizzy Gillespie, Oscar Peterson, Lester Young… En 1955, à l’occasion de la publication de l’album « Jazz Behind the Dikes » en 1955, album qui est une sorte de compilation de ce qui se faisait de mieux sur la scène du jazz néerlandais, sa prestation dans l’interprétation de « My Funny Valentine » avec le « Wessel Ilcken Combo » est unanimement saluée par la critique de Jazz des Pays-Bas.

L’un des producteurs de Columbia Records, George Avakian, décide de l’inviter aux Etats-Unis où elle enregistre en 1956 avec les Jazz Messengers d’Art Blakey quelques faces remarquables avec de plus, Horace Silver, Hank Mobley et Donald Byrd. Un an plus tard, revenue à New York, elle chante au Village Vanguard en compagnie du batteur et chef d’orchestre Chico Hamilton. Elle sera plus tard la chanteuse de Clark Terry, Zoot Sims, Jimmy Smith, Herbie Mann. Son mentor, Wessel Ilcken, meurt le 13 juillet 1957 d’une hémorragie cérébrale. Elle se produit désormais avec le trio du pianiste hollandais Pim Jacobs qu’elle épouse en 1960. Le trio et la chanteuse se rendant en juillet 1960 au Festival de Jazz de Juan-les-Pins et c’est la consécration. En 1969 elle participe au « New Orleans Jazz Festival » avec Zoot Sims et Milt Hinton qui l’accompagnent, au milieu de stars de Jazz américaines.

C’est à nouveau la consécration pour cette grande interprète européenne. Dans les années suivantes elle enregistre avec le chef d’orchestre Rogier Van Otterloo disparu en 1988 à l’âge de 47 ans. Ses interprétations des chansons de Burt Bacharach, de Michel Legrand, de George Gershwin, d’Antônio Carlos Jobim sont remarquées. Sa carrière se poursuit dans les années 1980/1990 avec Van Otterloo puis paraît son « American Song Books » pour lequel elle recevra un Award dans les années 1995 mais son second mari, Pim Jacobs, meurt d’un cancer en 1996 à l’âge de 61 ans. Elle est anéantie. Elle revient tout de même à la scène avec son nouvel accompagnateur, Lex Jasper et c’est à nouveau le triomphe au « North Sea Jazz Festival » qui se tient annuellement aux Pays-Bas. Sa carrière se poursuivra dans son pays, les Pays-Bas, à la fois dans les studios d’enregistrement et sur scène. En 2006 elle reçoit le prix néerlandais annuel, Edison, pour son œuvre. Un prix donné avant elle à Tony Bennett et Toots Thielemans. C’est dire la valeur de ce Prix.

Pour découvrir Rita Reys ce soir on écoute… One less bell to answer / Rain drops keep falling on my head / There’s always something there to remind me / Do you know the way to San Jose / The girl’s in love with you / I will wait for you / The man I love / Summertime / Over the rainbow/ My funny Valentine / Taking a chance on love / That old black magic / Spring will be a litte late this year / You stepped out of a dream / All of you.

La semaine prochaine: le saxophoniste et clarinettiste Art Pepper

Jean Claude

« Campus Meeting Jazz is really 100% Jazz Music only ! »


Dangerous Ground : Emission du 24-11-2017:21H00

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

DGArmy2014

1- Evidence _ jim dean

2- Franck B _ brooklyn vs. all feat rock

3- Ruste juxx & the last composer _ never ran never will feat flashius

4- Spnda _ hitchcock

5-Supreme Sniper, Grand Surgeon, Mykill Miers & Ruste Juxx _ MC’s STILL DON’T KNOW Cuts by Dee Juli’One  « l’undercover sismographe » remix

6- 1st down _ front street « ruck n’ wiz » remix

7- Mac da maniak _ what goes up feat chubb rock & king just « bqe » remix

8- Infamous mobb _ dollars & cents « roots version »

9- Pumpkinhead _ dynamic feat ces, poka face, meat pie, ocean, the bad seeds, what what? remix

10- Blahzay blahzay _ danger remix

11- Busta rhymes _ woo-hah!! got you all in check « the Jay dee bounce » remix

12- The weathermen _ 5 left in the clip « Rjd2″ remix

13- Casual _ i didn’t mean to remix

14- Craig g, Roxanne shanté, Biz markie, Big daddy kane _ cypher remix

15- Del the funky homosapiens _ help me out « kool dj Eq » remix

16- Cypress hill _ tequila sunrise feat fat joe remix

17- Street smartz _ metal thangz feat oc & pharahoe monch remix

18- Redman _ funkorama feat erick sermon « double green » remix

19- Laster _ off balance remix

20- Black moon _ how many mc’s « dj evil dee 96″ remix

21- Wyldchild _ after party « jazz liberatorz » remix

22- Justice system _ dedication to Bambaataa « Diamond d reminisce mix »

23- House of pain _ word is bond remix feat Diamond d

24- Jean grae _ nah’ mean nah’m sayin’ « Platinum pieds pipers »remix

25- Jedi mind tricks _ retaliation remix

26- Outkast _ elevator « crazy c trunk rattlin’ mix »

27- The nonce _ scope’n out the honeys remix

28- DITC _ da enemy « showbiz » remix

29- Vinnie paz _ drag you to hell remix

30- Immortal technique _ bin laden remix feat Chuck d & Krs 1



http://www.mixcloud.com/dangerous_ground_radio_show/

http://www.ustream.tv/channel/onlygoodstuff

https://www.facebook.com/Dangerous-Ground-Radio-Show-706235009521160/?ref=aymt_homepage_panel



Whizzz & Love du Vendredi 24 novembre



Mix #1  +3

Carpenters / Superstar / A&M
The Flying Stars Of Brooklyn NY / My God has a telephone / Colemine
Serge Gainsbourg & Jean Claude Vannier / Les chemins de Katmandou (opening titles) / Finders Keepers
The Indian Sound Of… Black Foot / Smoke signal / RKM Music

L’instant Rosalie : big up l’agence Havas Paris pour cette réclame très drôle pour Le Bon Coin
The Starlite Orchestra & Singers / Amada mia, amore mio / Madacy

Mix #2  -7
Fitness Forever / André / Elefant
Wilma Dias / Le massagiste / Epic
Sonya Spence / Let love flow on (Delfonic edit) / Razor-N-Tape
The Movers / Shanana / Soundway

Mix #3  ++6
Charlotte Gainsbourg / Sylvia says / Because Music
Moodoid / Reptile / Because Music
Pardon Moi / A touch 2 much / Høga Nord
Yuksek & Fatnotronic / Corcovado / Partyfine

Mix #4 —-0
Baxter Dury / Listen / PIAS
No Artist / Stupid / White label


Choubidouwap – Episode 06 – Saison 07 (#158)

S07choubi 06

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Générique : The Mike Theodore Orchesta – Moo Trek


01 – Zizi Jeanmaire – Mon Truc En Plumes ( 1961)

02 – Michel Legrand – Guatemalteque (1970)

03 – Bertrand Burgalat – J’ai Quelque Chose à Dire (2007)


04 – Forever Pavot – Les Cordes (2017)

05 – Ted Heath & his music – Don’t Cha Hear Me Calling Ya (1970)


06 – Eric Estève – Ne Te Laisse Pas Brimer (1977)            

07 – Rolande Dero – Soul Melody (1980)

08 – The Purist – Northern & Roozy (Instrumental) (2012)


Pub Crédit Agricole


09 – Jean Constantin – T’As Du Pot Qu’Est Pas De Poulpe (1972)

10 – Vladimir Cosma – Clin D’Oeil (1980)

11 – Tartempion – La Peinture à L’Huile (1973)


12 – Chicha Libre – Tres Pasajeros (2008)

13 – King Gizzard and the Lizard Wizard & Mild High Club - The Book (2017)


14 – Dennis Farnon & Sound Studio Orchestra – Southbound (1974)

15 – Les Charlots – L’Embrayage (1976)

16 – Alan Hawkshaw – Soft Throttle (1978)


Outro : Mr. T & The Coffeehouse 5 – Music to Think By


Mercredi ! Yumix #1 – 45 tours // 22.11.2017

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Au programme ce Mercredi !

Salut ! Moi c’est Yumi et je vous partage mon tout premier mix !

Moi ce que j’aime bien faire c’est les braderies et aller à Emmaüs. Et comme j’y vais souvent, j’ai une véritable petite collection de disques vinyles. En écoute ici, une petite sélection. Bonne écoute et à une prochaine pour un autre mix !

Les musiques de l’émission :

Survivor – Eye of the Tiger

Mickael Jackson – Beat it

Break Machine – Street Dance

Space – Just Blue

La musique originale du film Ghostbusters

Le générique japonais de Dragon Ball Z

Les inconnus – C’est ton Destin

​Benny B – Mais vous êtes fou


Dangerous Ground : Emission du 17-11-2017:21H00

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

DGArmy2014

1- Planet asia _ hood legends

2- Sensei ‘n chillow _ let’em know feat El gant & dj Grazzhoppa

3- VVS verbal _ grind feat Generale steele

4- Conway, Westside gunn & Termanology _ n°.8

5- Ideal J _ comme personne ne l’a

6- Mobb deep _ back at you

7- East _ on se retrouvera feat Khondo & Daddy lord c

8- The alamo _ x marks the spot

9- Lunatic _ civilisé

10- Promoe _ dawn

11- Ug _ mind right

12- Malik b _ crown of thorns feat Skrewtape

13- The dopplegangaz _ oh well

14- Brother ali _ freedom ain’t free

15- North bronx alliance _ can get enough

16- Les specialistes _ la voix du peuple feat D abuz

17- Stikken moov _ fatality

18- Freeman _ fils du dragon

19- CNN _ illegal life

20- Gab gotcha _ angels

21- Dj revolution _ ultimate weapon feat Buc fifty

22- Da youngsta’s _ bad to da bone

23- Tha mexakinz _ the wake up show feat Chino xl & Xzibit

24- Lootpack _ the anthem

25- Fonky family _ maintenant ou jamais feat X men

26- Fortress _ de cypha

27- Abuz & Zoxea _ vivre large

28- Ghettolandz _ ginuwine thoughtz

29- Sunz of man _illusions

30- Ogc _ gunn clapp


http://www.mixcloud.com/dangerous_ground_radio_show/

http://www.ustream.tv/channel/onlygoodstuff

https://www.facebook.com/Dangerous-Ground-Radio-Show-706235009521160/?ref=aymt_homepage_panel


Réveil Campus du Vendredi 17 Novembre



Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Sélection Pop Française de 7h30 à 8h00

L’album de la semaine sur Radio Dijon Campus : Forever Pavot - Hutre

 Le Remix du JourBertrand Burgalat - Les Choses qu’on peut dire à personne ( Prieur de la Marne & Jacqueline Chalon Sainte-Croix Bossa Mix)

 La Cover & La Bise à La Souterraine : ABBERLINE - Primitif (Richard Gotainer cover)

Le Morceau de Richard en 2017Richard Gotainer - je te oins, tu me oins

 L’album qui sort ce VendrediEtienne Daho - Les flocons de l’été ( Paradis Pierre’s Other Version )

Le Morceau Jerk : Stella – J’achète des disques américains ( Rl Edits )


CAMPUS MEETING JAZZ – EMISSION N°11 2017-2018 « LE DRUMMER GINGER BAKER ET LE SAXOPHONISTE ET CHANTEUR FELA KUTI » – 20 NOVEMBRE 2017

Fela KutiGinger Baker
Le saxophoniste Fela Kuti et le drummer Ginger Baker


Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Fela Kuti, saxophoniste et chanteur nigerian, est né le 15 octobre 1938 à Abeokuta au Nigeria et décédé le 2 août 1997 à Lagos au Nigeria, il est né dans une famille bourgeoise. Son père, Ransome-Kuti, était pasteur et sa mère, issue de la bonne société du pays, était est une femme lettrée, militante activiste et antimilitariste. Il est considéré comme le fondateur de « l’afrobeat », ce style musical qui mélange les rythmes du jazz, du funk, les sons de la musique de l’Afrique Occidentale et les rythmes yorubas du nom d’un groupe ethnique typiquement nigerian. Très vite Fela Kuti apparaît comme un artiste engagé contre la dictature, la corruption régnant dans son pays et le pouvoir exorbitant des multinationales notamment du pétrole au Nigeria. Ses chants très longs scandés en public duraient quelquefois plus d’un quart d’heure. Ce qui n’est pas sans évoquer la chanteuse égyptiennes Oum Kalsoum quelques années auparavant. Ce mélange de jazz, de soul et de ce rythme obsédant africain, « le Ju-ju » a été la marque de fabrique de Kuti. On peut encore évoquer l’héritage chez un musicien américain de jazz, Archie Shepp qui enregistra en 1967 un album intitulé « The Magic of Ju-Ju » pour évoquer la force de l’Afrique dans la musique Free Jazz de l’époque. Fela Kuti va payer très cher son engagement antimilitariste quand sa propriété appelée « Kalakuta Republic » sera rasée après un raid militaire de l’armée et qui entraînera dramatiquement la mort de sa mère.

En 1958, parti à Londres faire des études de médecine, Fela se passionne au Trinty College of Music pour la musique et très vite, il a l’idée d’associer les rythmes nord-américains et européens aux rythmes nigerians et en particulier au style highlife très en vogue en Afrique. C’est en 1969 qu’il acquerra la fibre révolutionnaire lors d’un voyage aux Etats-Unis avec sa rencontre des Black Panthers et de Malcom X. Il décide de ne plus chanter plus en yoruba mais en « pidgin », un mélange, pour simplifier, du vocabulaire de la langue africaine locale et du vocabulaire d’origine anglaise. Ce choix est fait par Kuti pour mieux se faire comprendre du peuple nigerian. Dès lors ses combats seront incessants, il connaître la prison, la torture. Il créera son propre parti politique, le MOP, Movement Of the People. Il mourra du sida en 1997. Fela Kuti a laissé un nom dans tout le Nigeria. Chaque année, le jour de sa naissance, des événements appelés « Felebration » sont organisés dans tout le pays. La capitale Lagos a aussi financé un musée en son honneur.

Ginger Baker est né le 19 août 1939 à Lewisham, dans la région de Londres. Il est célèbre pour avoir fondé le groupe « Cream » avec ses compères, Jack Bruce et Eric Clapton en 1966; après avoir fait « ses classes » si l’on peut dire, dans le « Blues Incorparated » du guitariste et chanteur disparu en 1984, Alexis Korner et bien connu des amateurs de blues blanc anglais. En 1969 il participe à l’album événement, « Blind Faith » avec Clapton et Steve Winwood. C’est la consécration. En 1970, il crée son propre groupe de jazz rock, le « Ginger Baker’s Air Force » mais, pour ce qui nous intéresse dans cette émission, arrive la rencontre décisive de Fela Kuti en 1971. Il pratique depuis les années 1986 un style empreint de jazz fusion qui en a fait un authentique batteur de jazz.

Let’s start (Fela Kuti), Black man’s cry (Fela Kuti), Aiko Biaye (Ginger Baker), Egbe Mi O (Carry me I want to die) (Fela Kuti), Why ? (Ginger Baker), Saint Thomas (Ginger Baker)

La semaine prochaine : la chanteuse néerlandaise Rita Reys

Jean Claude

« Campus Meeting Jazz is really 100% Jazz Music only ! »


Dangerous Ground : Emission du 10-11-2017:21H00

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

DGdestroy2014_1

Special invité: Kedcro

1- Almighty rso _ war’s on feat Mobb deep

2- Special ed _ lyrics remix

3- Main one _ it’s on

4- Smooth da hustler _ murdafest

5- Heather b _ sendin’em back

6- Just ro _ soldiers

7- Furax _ la machine remix

8- Hillfiguz _ boom

9- Onyx _ last days

10- Lo down _ instruments of chaos

11- Lord finesse _ you know what i’m about feat Big l

12- Slomo _ represent part1

13- Bahamadia _ 3 da hard way

14- Demolition phat _ we got it going on

15- Ram squad raw _ where & when

16- Mad flava _ freak’em

17- Gangstarr _ i’m the man

18- Pete rock & Cl smooth _ if it ain’t rough, if ain’t right

19- Propo’88 & blabbermouth _ flabber gasted

20- Souls of mischief _ 93’til infinity remix

21- Poor righteous teatchers _ here we go again


http://www.mixcloud.com/dangerous_ground_radio_show/

http://www.ustream.tv/channel/onlygoodstuff

https://www.facebook.com/Dangerous-Ground-Radio-Show-706235009521160/?ref=aymt_homepage_panel