CAMPUS MEETING JAZZ – EMISSION N°7 2017-2018 « JAZZ LADIES IN JAZZ… » – 16 OCTOBRE 2017

images


Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

En 1920 l’industrie du disque connut avec l’avènement des « race records », une véritable révolution. Jusqu’alors, les dirigeants des grandes compagnies de disques n’avaient compté au nombre de leurs clients qu’une faible partie du public noir, appartenant à une classe moyenne qui, par souci d’intégration dans le monde dominant des blancs, refusait de prêter à cette musique de couleur toute l’attention qu’elle aurait méritée, la méprisait. Les premiers grands succès du jazz proche phonétiquement du terme argotique graveleux de « jass », remontent à 1917 et sont dus aux prestations de « l’Original Dixieland Jass Band », un orchestre de musiciens blancs dont la facture musicale put apparaître comme extrêmement novatrice. En ce qui concerne le blues, le premier raz de marée fut porté par des femmes noires – les seul clients à l’époque des « race records » étaient les blancs mâles – qui constituèrent le réceptacle idéal des phantasmes masculins des blancs américains des années 1920. Petit à petit un vivier de chanteuses de blues se constitua avec des chanteuses aussi prestigieuses que Mamie Smith puis Alberta Hunter, Ma Rainey et « l’Impératrice du blues » entre toutes, Bessie Smith qu’évoqua Campus Meeting Jazz dans deux émissions consacrées au « Blues à l’origine du jazz » en février 2016. Suivront dans le style stricto sensu du jazz des chanteuses merveilleuses comme Ella Fitzgerald, Billie Holiday ou Sarah Vaughan. Il y eut également des chanteuses blanches remarquables comme Anita O’Day, Peggy Lee ou June Christie. Dans le rhuthm and blues s’imposeront les noms de Sister Rosetta Tharpe, Memphis Minnie ou Lavern Baker; dans le Free Jazz ceux de Jeanne Lee ou d’Abbey Lincoln. Aujourd’hui China Moses, Erikah Badu, de belles voix noires, disputent la gloire à des voix aussi prestigieuses que celles de Diana Krall, Melody Gardot ou à l’une des dernières arrivées, Nikki Yanofsky.

Ladies in Jazz are…Bessie Smith in Down Hearted Blues / Memphis Minnie in Me And My Chauffeur / Mamie Smith in Crazy Blues / Gertrud Ma Rainey in Prove It On Me Blues / Sister Rosetta Tharpe in Trouble In Mind / Ella Fitzgerald in S’ Wonderful / Sarah Vaughan in Lullaby Of Birdland / Anita O’ Day in Honeysuckle Rose / June Christy in Kissing Bug / Abbey Lincoln in Afro Blue / Billie Holiday in Let’s Call The Whole Thing Off / Peggy Lee in Fever / Melody Gardot in Don’t Talk / China Moses in Watch out / Nikki Yanofsky in Little Secret

La semaine prochaine ce sera le contrebassiste Avishai Cohen

Bonne semaine à toutes et tous

Cordialement

Jean Claude

« Campus Meeting Jazz is really 100% Jazz Music only ! »


Réveil Campus du Vendredi 13 octobre

Sélection Pop française de 7h30 à 8h
Le morceau hommage aux secretaires du matin : Jack Ary / Les secrétaires cha cha cha ( Pilosski Edit ) 
 
Le remix du Jour  : François & the atlas Mountains / Grand Déréglement ( Superpoze Remix ) 
 
Le Morceau Sélection FAIR 2018 ( notre chouchou )  : Eddy de Pretto / Fête de Trop ( ah ne pas confondre avec Eddy de PRATO de St Jean Losne ) 
 
L’album qui sort ce Vendredi : Calypso Valois / Apprivoisé 
 
La bise à la Souterraine : François Club / Rétroviseur 

P L U S – Nino Ferrer (classics)

PLUS_FB-NINO_FERER

Télécharger, (ré)écouter cette émission : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


Tracklist :


1 – Le Sud (Le Sud – Single – 1975) 

2 – Mirza (Mirza – Les Cornichons – Single – 1965)  

3 – Le Téléfon (Le Téléfon EP – 1967)   

4 – La maison près de la Fontaine (Métronomie – 1971)    

5 – Oh Hé Hein Bon (Alexandre – 1966) 

6 – Je Vends Des Robes (Nino Ferrer album – 1969)

7 – Les Hommes A Tout Faire (Nino Ferrer album – 1969) 

8 – La Rua Madureira (Nino Ferrer album – 1969)

9 – Mao et Moa (Mao et Moa – 1967)

10 – Oerythia (Mamadou Meme – 1968)  

11 – Looking for You (Nino & Radiah – 1974)          



Whizzz & Love du Vendredi 13 Octobre


Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


Mix #1 Organique

Dusty Springfield / Summer is over / Philips
Moullinex / Love love love / Discotexas
NIT / Fréquentations modulantes / Mutant Ninja
Myd / The sun / Ed Bangers

Mix #2 Orgasmique
The Movers / Kansas City / Soundway
Junior Byron / Galaxy / Favorite
PBR Streetgang / Princess Of Persia / Lost Property
Oeil Cube / Disk Two / Versatile

L’info du 20h : Où quand Mac Demarco met en vente 4 Test Pressings pour aider directement les habitants de Porto Rico, victimes de l’ouragan Maria qui a ravagé l’île il y a trois semaines. https://www.discogs.com/sell/release/10950256?ev=rb
Mix #3 Superorganism
Mac Demarco / Still beating / Captured Tracks
Whyte Horses / The snowfalls / CRC Music
Superorganism / Something for your M.I.N.D. / Domino

Hyporama : à Dijon on a Jondi pour les bons plans, à Sydney il y a Jonti et c’est bon, vlan !
Jonti / Sleeping and falling / Stones Throw

Mix #4 superorgasmisdicomachine
Purple Disco Machine / Body work / Club Sweat
LCD Soundsystem / Tonite / DFA

Le Détail qui Tue : Regard toi aussi sur ton Album vinyl face D du dernier Lcd Soundsystem, James Murphy a laissé un petit message d’amour le coquin

Le track de fin
Made In USA / Melodies (DJ Spinna Breakdown Edit) / Octave Lab


Mercredi ! Rencontre avec Gaël Faye // 11.10.2017

Au programme ce Mercredi !

Gaël Faye est auteur. Il écrit des récits à travers des chansons, des romans. Ce qu’il dit est tout aussi puissant que sa prose et la rencontre effectuée lors du festival Mythos avec Calypso et Clotaire a été très inspirante. Ils ont discuté d’amour, de choix de vie, de racisme, d’identité. Cette émission permet de rencontrer quelqu’un qu’on a envie de recroiser… Merci à Calypso et Clotaire pour la préparation de cette émission !

Les musiques de l’émission :

Gaël Faye – Irruption

Gaël Faye – Qwerty

Gaël Faye – Paris Métèque

Gaël Faye – Ma Femme

Gaël Faye – Petit Pays

Gaël Faye – Métis

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


Choubidouwap – Episode 02 – Saison 07 (#154)

choubi e02 s07

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Générique : The Mike Theodore Orchesta – Moo Trek


01 - Suzanne Gabriello – Votez Hein Bon (1966)

02 – Quarteto 1111 - Bissaide (1970)

03 - Bertrand Burgalat - Ma Rencontre (2000)


04 – Vladimir Cosma - Bagdad’s Folies (1979)

05 - Susana Estrada – Mi Chico Favorito (1981)

06 - Pérez Prado - Mambo No. 8 (1959)

 

07 - Keith Mansfield - Sun Goddess (197)

08 - Michael Miglio – Never Gonna Let You Go (1980)

09 - Janko Nilovic - Xenos Cosmos (1974)

 

Annonce Jeu TF1

 

10 - Laurent Voulzy - Qx VII (1972)

11 - Aresky et Brigitte Fontaine - C’est Normal (1973)

12 - Adam Brzozowski - Geronimo Parsons (1978)

 

13 – Jacques Dutronc - La Ballade Du Bon Et Des Mechants (1976)

14 - Aquaserge –


Outro : Mr. T & The Coffeehouse 5 – Music to Think By



Réveil Campus du Vendredi 6 octobre



Selection Pop Française ( de 7h30 à 8h00 ) 

Le morceau Tribu Festival du Jour :  Orchestre Poly Rhytmo – il n’est jamais trop tard 
 
Extrait de la compilation pour le noël de Grand Papi : Philippe Katerine / Y’a de la rumba dans l’air ( Souchon dans l’air )
 
Le questionnaire Bernard Lavilliers avec en extrait : Bernard Lavilliers / Charleroi
 
La Sortie du Jour à acheter les yeux fermés : Petit Fantôme – Libérations terribles 
 
La Bise à la Souterraine : Sammy Decoster – De Glace 



CAMPUS MEETING JAZZ – EMISSION N°6 2017-2018 « BEN SIDRAN… PIANISTE, ORGANISTE ET CHANTEUR » – 09 OCTOBRE 2017

Ben Sidran
Ben Sidran à son piano


Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Ben Sidran, pianiste, organiste, chanteur, homme de radio et de télévision et écrivain, est né le 14 août 1943 à Chicago, Illinois. Il grandit à Racine dans le Wisconsin. Il apprend le piano à l’âge de sept ans. Etudiant, il intègre le groupe « The Ardells », un groupe de blues rock, de Steve Miller bien connu dans les années 1967 sur la scène rock et du blues blanc U.S. Il participe à quelques albums de Steve Miller (« Children of The Future » en septembre 1968, «Brave New World » en septembre 1969). Il s’exile alors à Londres en 1969 pour préparer un doctorat dans l‘Université du Sussex. Dans les années 70 il collabore encore avec Peter Frampton, Eric Clapton, Jesse Davis et les Rolling Stones. Son premier disque « Feel Your Goove » paraît en 1971 sur la Côte Ouest, il écrit par la suite un ouvrage sur la musique afro-américaine : « Black Talk » et, devient en même temps responsable d’une émission de télévision appelée « The Week-End Starts Now ». Entre 1976 et 1979 il enregistre pour le compte de la firme de disques Arista avec Woody Shaw, Blue Mitchell, Anthony Williams. En 1979 est publié « The Cat And The Hat » avec le guitariste Lee Ritenour, le saxophoniste Joe Henderson qui nous a quittés en 2001 et, le batteur Steve Gadd. Sont enregistrés dans les années 80… « Old Songs For The New Depression » avec l’altiste Richie Cole, « Bop-City » avec le saxophoniste Phil Woods et le contrebassiste Eddie Gomez, « Live At The Elvehjem Art Museum » avec encore un contrebassiste : Richard Davis. Il se produit en solo au Festival de Jazz de Paris en 1986 puis, il revient en Europe en 1988 avec un tube qui le propulse vers le succès… « Hot Touch ».

Pianiste, chanteur, en même temps érudit de l’univers du jazz, Ben Sidran est un phénomène à part dans la musique de jazz car il a un répertoire composé à la fois de standards et de créations originales où l’humour n’est jamais absent dans les arrangements. Sa voix à la fois grave et rauque est très caractéristique et son jeu de piano, fortement influencé par les boppers, est à la fois « clair » et swinguant. Ben Sidran est un grand musicien dans le jazz contemporain.

Liste des titres de cette soirée. Too much too late/Shaboogie/Thank God for the F Train/Soso’s Dream/Blue Camus/The King of Harlem/Wake me when it’s over/Blowin’ in the wind/Tangled up in blue/The times they are changin’/Language of the Blues

La semaine prochaine « Ladies in Jazz »

Début novembre : Weather Report revient sur deux semaines. L’événement de cette rentrée.

Bonne semaine

Jean Claude

« Campus Meeting Jazz is really 100% Jazz Music only ! »


P L U S – Suprême NTM (bonus)

PLUS_FB-NTM

Télécharger, (ré)écouter cette émission : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


Tracklist :

1 – Marvin Gaye – « T » Stands For Trouble (Trouble Man – 1972) 

2 – Brigitte – Ma Benz (Et vous, tu m’aimes ? – 2010)

3 – The Crusaders – My Lady (Street Life – 1979)

4 – Suprême NTM – Qui veut la peau de mon crew ? (NTM Le Clash – 2001)

5 – Nas & NTM – Affirmative Action (Saint Denis Style remix)

6 – Suprême NTM – Laisse pas traîner ton fils (Live: du Monde de demain à Pose ton Gun – 2000)

7 – Suprême NTM – Seine-Saint-Denis Style (Part 1) (Live: du Monde de demain à Pose ton Gun – 2000)

8 – On est encore là II / On est encore là I (Live: du Monde de demain à Pose ton Gun – 2000)

 


Mercredi ! Tango : à la découverte des milongas // 04.10.2017

Au programme ce Mercredi !

Cette émission vous présente ce qu’est le tango cette danse venue d’Argentine. Partons à la découverte des milongas ces bals où les passionnés de tango se retrouvent. Ecoutons les nous expliquer les origines de cette danse et ce qui les rend accro !

Les musiques de l’émission :

Francisco Canaro – Poema

Francisco Canaro – Reliquias Portenas

Francisco Canaro – Sonar y nada mas

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.