CAMPUS MEETING JAZZ – EMISSION N°27 2016-2017 « KING CURTIS… UN MUSICIEN DE JAZZ ?  » – 27 MARS 2017

King Curtis
Le saxophoniste soul et jazzman King Curtis


Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Dans les années soixante, le saxophone de King Curtis donne un réel relief aux enregistrements de la firme Atlantic qui emploie notamment la chanteuse Aretha Franklin avec qui il jouera en scène dans les années soixante-dix. Saxophoniste et compositeur, de son vrai nom Curtis Ousley, il est né à Fort Worth au Texas le 7 février 1934. Il jouera après ses études dans l’orchestre de Lionel Hampton. C’est à New York qu’en 1952 il devient un musicien réputé de séance. En solo il enregistrera un certain nombre de faces de jazz pour la firme Prestige. En 1954 il participe au trio d’Horace Silver et en 1961, il joue avec Wynton Kelly et Nat Adderley, deux « grands » du jazz. En 1966 il se produit au Small’s Place dont sortira un enregistrement « King Curtis Live at Small’s Place » avec Cornell Dupree à la guitare et une photo de pochette de disque prise par le grand photographe Lee Friedlander qui commençait sa carrière en faisant des clichés des musiciens de jazz. Le 17 juin 1971 King Curtis est au Festival de Montreux avec Champion Jack Dupree au piano. Une séance mémorable qui met en valeur les qualités de jeu du saxophoniste et du pianiste. Dans cette émission de « Campus Meeting Jazz » intitulée « King Curtis… un musicien de jazz ? » seules les faces qui répondent aux critères de la musique de jazz, sont diffusées afin que l’auditeur puisse apprécier un musicien qui savait à la fois jouer dans le style le plus authentique du rhythm and blues et en même temps, dans le plus pur style du jazz bop. King Curtis se fait tuer devant son appartement dans une dispute sur la 86ème Rue West à Manhattan, New York, le 13 août 1971. Il avait 37 ans.

More Juice with Lionel Hampton 1960 / Hearts of stone with Teddy Randazo 1961 / Soul Meeting with Nat Adderley 1960 / All the Way with Nat Adderley 1960 / The Shadow of your Smile live, the Small’s Paradise Harlem 1966 / Something on your Mind live, the Small’s Paradise Harlem 1966 / Poor Boy Blues with Champion Jack Dupree Montreux 1971 / Memphis Soul Stew The Fillmore West 1971 / Ode to Billy Joe The Fillmore West 1971 / Ain’t nobody business record : « Trouble in mind » 1961.

La semaine prochaine : « Miles Davis en 1954 avec The Modern Jazz Giants »

Bonne semaine à toutes et tous

Jean Claude

« Campus Meeting Jazz is really 100% Jazz Music only ! »