CAMPUS MEETING JAZZ – EMISSION N°23 2016-2017 « LE SAXOPHONISTE ET ARRANGEUR KAMASI WASHINGTON  » – 27 FEVRIER 2017

Kamasi-Washington-©Jean-Baptiste-Millot-810x539

Kamasi Washington déjà prodige du saxophone ténor


Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Kamasi Washington est né le 18 février 1981 à Los Angeles. Fils d’enseignants de musique, il est élevé à Inglewood en Californie. Il est diplômé de l’Alexander Hamilton High School de Los Angeles. Etudiant en Ethnologie de la musicologie à l’Université de Californie, il a été amené à rencontrer des musiciens de jazz prestigieux comme Kenny Burrell, Billy Higgins ou le célèbre chef d’orchestre et arrangeur de la Côte Ouest, Gerald Wilson avec qui, notamment, il commencera à jouer en sideman. En 2004 avec de jeunes musiciens comme Cameron Graves, Stephen Bruner et Ronald Bruner, il réalise l’album « Young Jazz Giants » à l’image du « Modern Jazz Giants » de Miles et Monk cinquante ans auparavant. Il jouera par la suite avec Wayne Shorter, Herbie Hancock, Gerald Wilson, Lauryn Hill, George Duke, la chanteuse Chaka Khan, le chanteur et guitariste néo soul Raphael Saadik…

Paraîtront, en 2007 l’album « The Proclamation », en 2008 l’album « Light of the World ». En 2015 son album « The Epic » connaîtra un immense succès aux Etats-Unis comme en Europe. Il sera classé troisième à « l’U.S. Billboard Jazz Albums » !

A l’écoute ce soir… Découvrir Kamasi Washington. « Going up Yonder » album Light of the World 2008, « Fair As Equal » album The Proclamation 2007 / « Final Thought » album The Epic 2015 / « The Rhythm Changes » album The Epic 2015 / « Henrietta Our Hero » album The Epic 2015 / « Back To Form » album Throttle Elevator Music IV 2016 / « Gibraltar Road » album Throttle Elevator Music IV 2016

La semaine prochaine : Le « jeune » drummer Chick Webb et son orchestre

Bonne semaine

Jean Claude

« Campus Meeting Jazz is really 100% Jazz Music only ! »