CAMPUS MEETING JAZZ – EMISSION N°20 2016-2017 « LES DEBUTS DE LA CHANTEUSE BETTY CARTER DANS LES ANNEES 1950/1960″ – 06 FEVRIER 2017

images
La belle Betty Carter


Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Betty Carter, de son vrai nom Lillie Mae Jones, est née à Flint dans le Michigan, à cent kilomètres de Detroit, le 16 mai 1929. Elle décède le 26 septembre 1998 à New York. Elle étudie le piano au Conservatoire de Detroit. Elle chante à l’école et à l’église. Devenue professionnelle, elle intègre l’orchestre de Lionel Hampton en 1948. En 1951 elle quitte l’orchestre, pour voler de ses propres ailes, en faisant une carrière solo dans les clubs de New York. Alors qu’elle passe la nuit à l’Apollo de Harlem en même temps que Ray Charles, ils conviennent tous deux d’enregistrer un disque en duo en 1961. L’enregistrement sera un succès qui entraînera la notoriété pour Betty Carter.

En 1963 elle accompagne le saxophoniste Sonny Rollins en tournée au Japon, chante à Londres en 1964, participe au Festival d’Antibes en 1968 et au Festival de Newport en 1976… Sur scène, elle se produit très souvent en trio avec d’excellents pianistes comme John Hicks ou Mulgrew Miller. Elle a également chanté avec des musiciens comme Charlie Parker, John Coltrane, Dizzy Gillespie, J. J. Johnson.

Betty Carter qui a connu une grande carrière, est pourtant une chanteuse de bebop – peut-être la dernière – controversée. Certains lui ont reproché ses manières
affectées dans le chant alors que ses fans, plus nombreux, ont souligné, en ce qui les concerne, la pureté de son timbre de voix et sa musicalité. Ce qui est au demeurant indiscutable.

Les titres. « Moonlight in Vermont 1955 / « Thou Swell » 1955 / « Frenesi » 1956 / « I can’t help it » 1958 / « Red Top » 1952 / « Benson’s Boogie » 1949 / « The Hucklebuck » 1949 / « Jay Bird » 1948 / « There’s no you » 1960 / « Remember » 1960 / « Stormy Weather » 1960 / « On the Alamo » 1960 / « Ev’ry time we say goodbye » 1961 / « You and I » 1961 / « Side by Side » 1961 / « Just You just Me » 1961 / « Frenesi » 1961 / « Rock-a-bye-baby » 1961…

Les années 1961 concernent les enregistrement de Betty Carter avec Ray Charles.

La semaine prochaine… « Le pianiste Earl Hines »

Bonne semaine

Jean Claude

« Campus Meeting Jazz is really 100% Jazz Music only ! »