CAMPUS MEETING JAZZ – EMISSION N°15 2017-2018 « LA CHANTEUSE JEANNE LEE OU THE NEWEST SOUND AROUND » – 18 DECEMBRE 2017

Jeanne Lee avec Mal Waldron
Une connivence évidente entre Jeanne Lee et Mal Waldron


Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Jeanne Lee née à New York City (1939/2000), est une importante chanteuse des années 60, du courant Free Jazz. En 1961 elle enregistre avec le pianiste Ran Blake, qui a aujourd’hui 82 ans, un superbe album « The Newest Sound Around » dans lequel les deux musiciens revisitent des standards immenses du jazz tels, Summertime, Lover Man, Blue Monk ou Laura (dont l’intro est une véritable pièce d’anthologie). Alex Dutilh, le célèbre critique et producteur, évoquait un album « culte » à l’époque, dan « Le Monde de la Musique ». Pour qualifier cet album il continuait… « une voix lunaire, un piano quasi immatériel, une musique suspendue, un hommage au silence, une sensibilité écorchée »…

Munie d’un diplôme de licence, de psychologie, elle collaborera avec Ran Blake durant sept années. Jeanne Lee enregistrera avec des musiciens comme Gunter Hampel – qui deviendra son second mari – Marion Brown ou Archie Shepp, tous des musiciens Free. Elle jouera un rôle capital en 1971 dans l’oeuvre de Carla Bley « Escalator over the hill ». En 1976 elle travaille avec John Cage, avant-gardiste de la musique moderne contemporaine, pour le bicentenaire des Etats-Unis. En 1983 elle crée le « Vocal Summit » avec Jay Clayton et Lauren Newton. En 1989, pour l’album « You stepped out of a Cloud », elle retrouve Ran Blake. En 1992 paraît « Natural Infinities » avec Hampel, Dave Holland et Claudine Myers…

C’est également l’époque où, en tournée, elle opère la fusion entre poésie, musique et danse.Elle décède en 2000 au Mexique, lors d’une tournée dans ce pays…

Pour Jeanne Lee, la voix est d’abord un instrument de libération dans lequel elle s’emploie à faire irradier sa poésie. Elle ajoute : « Ran Blake m’a montré les possibilités d’expressivité du travail acoustique ».

Dans l’album enregistré à Paris avec Archie Shepp et des musiciens Free comme Lester Bowie ou Dave Burrell, elle montre tout son registre fluide dans « Blasé » et sa « voix-cri » se mêle au saxophone d’Archie Shepp, sous un harmonica lancinant qui apparaît vers la fin de la composition. Le 16 août 1969 est publié « My Angel » avec le remarquable et étonnant « Sophisticated Lady »

Morceaux à l’écoute dans cette émission : Sophisticated Lady / Laura / Blue Monk / Lover Man / Caravan / You go to my head / Every time we say goodbye / Night and day / A hard day’s night

Rendez-vous le 8 janvier 2018 sur les ondes de Radio Dijon Campus à 19 heures pour écouter Campus Meeting Jazz

Bonnes Fêtes !

Jean Claude

« Campus Meeting Jazz is really 100% Jazz Music only ! »