CAMPUS MEETING JAZZ – EMISSION N°14 2017-2018 « LIVE RECORDINGS OF JACO PASTORIUS WITH HIS ELECTRIC BASS GUITAR » – 11 DECEMBRE 2017

Jaco Pastorius
Jaco Pastorius et sa légendaire basse électrique à 4 cordes


Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Jaco Pastorius est né en 1951 en Pennsylvanie, avec un père, Jack qui était déjà batteur. Ses parents s’installent à Fort Lauderdale en Floride alors qu’il n’a que 9 ans. A 12 ans il s’initie à la batterie qu’il emprunte à son frère Gregory mais, en 1964, alors qu’il s’est cassé le poignet en jouant au football, il décide d’abandonner la batterie. Il décide d’apprendre en revanche la guitare basse. IL devient peu après le bassiste du groupe « Las Olas Brass », un groupe qui joue James Brown, Wilson Pickett, Aretha Franklin… En 1968, il écoute des bassistes comme Carlos Garcia ou Donald Dunn de Stax pour jouer comme eux. Aussi en 1970, il s’offre une fender jazz bass dont il enlève les frets pour obtenir un son plus legato. Il découvre le jeu en harmoniques artificielles qui deviendra sa façon de jouer. En 1972, Wayne Cochran, une sorte de « James Brown blanc » de Georgie, lui propose de devenir le bassiste de son groupe appelé les « C C Riders ». Dans les années 1973, en Floride, il a l’occasion en concert, d’accompagner les Temptations, les Four Tops, Mel Tormé.

Il fait alors alors la connaissance du guitariste de jazz Pat Metheny. Premier vinyle en 1974 avec le chanteur de soul « Little Beaver » dans « Party down » sous le nom de Nelson « Jocko » Padron. Après quelques remplacements chez Blood Sweat and Tears, il enregistre enfin son 1er album éponyme en 1976 plus Black Market avec Weather Report dont il devient un membre officiel le 1er avril 1976. Il part alors en tournée mondiale avec Weather Report, il enregistre aussi avec Joni Mitchell. Mais dès 1977 il plonge dans la cocaïne. Dès 1980 les tournées avec Weather Report ou Joni Mitchell deviennent un enfer : Jaco est de plus en plus irascible. 1980 et 1981, parution de 2 grands albums, « Night passage » et « Word of mouth » qui est un grand album avec orchestre et basse et de grands musiciens mais la Warner ne le trouve pas assez orienté « basse ». En 1982, lors d’une tournée à San Francisco, il joue assez mal sur scène et ses relations avec Zawinul se détériorent de ce fait. Les années 83-86 sont catastrophiques, il joue avec n’importe qui. Il se fait casser la figure à 4 heures du matin, le 12 septembre 1987, devant le Midnight Bottle Club à Fort Lauderdale, par le videur de la boîte, un certain Luc Havan. Pastorius mourra 9 jours plus tard, le 21 septembre, à 35 ans.

Bassiste à la sonorité unique réverbérée, au toucher virtuose avec des lignes de basse très mélodiques aux traits fulgurants et au vibrato intense, il fut un très grand musicien soliste et d’orchestre.

Liste des titres proposés ce soir Three views of a secret / Sophisticated Lady / Bluesette / I shot the sheriff / Promise land / Amelia / Foreign fun / Amerika.

La semaine prochaine, pour clôturer l’année 2017, ce sera un hommage à la chanteuse Jeanne Lee, disparue depuis déjà dix-sept années.

Bonne semaine

Jean Claude

« Campus Meeting Jazz is really 100% Jazz Music only ! »